Tour Intesa

Architecte // Renzo Piano Building Workshop

Turin, Italie

Maitres d'ouvrage : Banque Intesa San Paolo
Echelle : 55 000 m²
Budget HT : 235 M €
Type de mission : Conception bioclimatique

Un principe de rafraîchissement bioclimatique a été élaboré : les dalles de plancher, évidées, sont ventilées naturellement les nuits d’été. Ce dispositif est accompagné d’un contrôle strict des apports solaires sur les façades.
Thème d'étude
- Façade Filtre
- Ventilation naturelle
- Lumière naturelle

Tour Intesa

Architecte // Renzo Piano Building Workshop

Turin, Italie

FACADE FILTRE

A Turin, le choix s’est porté, pour les façades double-peau orientées Est et Ouest, sur un store à lames de type ascendant, donc complémentaire du caillebotis technique faisant office de casquette.

Un programme de régulation précis de l’orientation des lames a été développé : en cas d’ensoleillement direct une transmission lumineuse suffisante pour permettre l’autonomie en éclairage naturel est assurée.

Tour Intesa

Architecte // Renzo Piano Building Workshop

Turin, Italie

VENTILATION NATURELLE

A Turin, un principe de  rafraîchissement bioclimatique a été élaboré : les dalles de  plancher, évidées, sont ventilées naturellement les  nuits d’été.

Ce dispositif est accompagné d’un contrôle strict des apport solaires sur les façades. La tour en devient un immense radiateur, similaire à celui d’une automobile, et opérant par la force du vent et des différentiels thermiques entre façades. Pour que le système fonctionne correctement les pertes de charge aérauliques doivent être les plus faibles possibles. Ceci a donné lieu à diverses optimisations de forme et à des essais grandeur nature en laboratoire.

Tour Intesa

Architecte // Renzo Piano Building Workshop

Turin, Italie

VENTILATION NATURELLE

A Turin, un principe de rafraîchissement bioclimatique a été élaboré : les dalles de plancher, évidées, sont ventilées naturellement les nuits d’été.

Ce dispositif est accompagné d’un contrôle strict des apport solaires sur les façades. La tour en devient un immense radiateur, similaire à celui d’une automobile, et opérant par la force du vent et des différentiels thermiques entre façades. Pour que le système fonctionne correctement les pertes de charge aérauliques doivent être les plus faibles possibles. Ceci a donné lieu à diverses optimisations de forme et à des essais grandeur nature en laboratoire.

Tour Intesa

Architecte // Renzo Piano Building Workshop

Turin, Italie